emoji -10% suppl. sur tout le site, même sur les promotions, avec le code BLACKFRIDAY
Chambre avec animal

Peut-on dormir avec son animal de compagnie ?


Le lien d’affection est très fort entre un animal de compagnie et son propriétaire. Membre à part entière de la famille, le chien ou le chat occupe une place centrale dans le foyer, s’installant parfois au pied du lit au moment du coucher. Est-ce pour autant une bonne idée en matière d’hygiène de vie comme de santé ? Lematelas.fr vous en dit plus.

Les avantages de dormir avec son animal de compagnie

Plusieurs études sérieuses ont apporté la preuve des effets bénéfiques liés à la présence d’un animal de compagnie durant la nuit.

Un sommeil de qualité

Installé au pied du lit, le chat ou le chien offre une présence rassurante à leur propriétaire. Cet effet apaisant est tel qu’il influe de manière directe sur la qualité de leur sommeil. Les nuits sont plus apaisées, plus récupératrices. Il est même possible de voir les troubles du sommeil diminuer chez les personnes partageant leur lit avec leur animal de compagnie.

Moins de stress, des nuits plus sereines

Au contact d’un animal, le taux de stress est réduit. C’est également le cas la nuit, lorsqu’il est couché près de vous, sur le matelas ou au pied du lit. Cela s’explique par une baisse de la production de cortisol , l’hormone du stress. En réduisant sa concentration, votre esprit comme votre corps s’apaisent. Il vous est alors possible de mieux dormir. Le contact avec votre chien ou votre chat permet également d’augmenter la production d’une hormone anti-stress, l’ocytocine. Les risques de souffrir de dépression ou d’insomnie sont réduits.

Les risques de dormir avec son animal de compagnie

baby room

Près de 15 % des Français propriétaires d’un animal estiment mieux dormir lorsque ce dernier est présent sur le lit ou dans la chambre. Pour les autres, cette compagnie peut s’accompagner de gênes.

Un manque d’hygiène

Passant de longues heures dehors, en pleine nature, le chien ou le chat peut manquer de propreté. Il est donc indispensable de veiller à garder l’ensemble matelas sommier en parfait état, en le protégeant au maximum :

Si l’animal est sale, il est judicieux de le laver avant de l’autoriser à s’installer sur la housse de couette.

Un traitement antipuce, comme un vermifuge, doit être régulièrement administré. Si le chien ou le chat en est porteur, il peut vous les transmettre en se couchant à vos côtés. Pensez donc à contrôler s’il en est infesté, à lui interdire l’accès au lit si c’est le cas.

Il est également conseillé de laver très régulièrement votre parure de lit pour garantir son hygiène. Nous vous conseillons de prendre cette habitude une à deux fois par semaine.

L’ajout d’une protection de literie est par ailleurs indispensable pour garantir la durabilité de votre matelas ou sur-matelas.

Le conseil de Jules, responsable décoration chez lematelas.fr : Prenez soin de votre décoration

Si votre décoration de chambre comprend des textiles (tapis, fauteuils, rideaux, etc.), ces derniers doivent également être bien entretenus.

Un cycle de sommeil perturbé

L’hygiène de votre ensemble de literie adulte ou enfant est directement liée à la présence ou non de votre animal de compagnie. La qualité de votre sommeil l’est également. Si votre chien ou votre chat se déplace de nombreuses fois ou bouge pendant la nuit, votre cycle peut être perturbé :

Vous pouvez souffrir de micro-réveils.

Votre sommeil est moins réparateur entrainant une fatigue chronique au quotidien.

Des infections plus fréquentes

Un animal est souvent porteur de petites infections appelées zoonoses. Si elles n’ont aucun impact sur lui, elles peuvent en avoir sur vous. Un contact prolongé, des gestes affectueux répétés (léchage quotidien, baisers, etc.) peuvent contribuer à une transmission. Les risques sont alors de voir apparaître des signes sur votre peau : de teigne, de gale, etc.

Des allergies exacerbées

En déposant leurs poils sur vos oreillers ou vos draps, les animaux de compagnie peuvent entrainer chez vous des problèmes respiratoires liés à une allergie. Il est particulièrement important de laver régulièrement vos taies d’oreiller, elles-mêmes directement au contact de votre bouche et de vos voies respiratoires.

Assurer les meilleures conditions de sommeil

baby room

Dormir avec son animal de compagnie est un vrai bonheur pour leurs propriétaires. Afin de permettre à chacun de se reposer, de profiter d’un sommeil réparateur, voici quelques bonnes habitudes à mettre en place.

Prendre soin de son animal

Pour limiter les risques d’allergie ou de contamination, il est important de brosser régulièrement votre chat ou votre chien. Tenez également à jour son carnet de vaccination et ses différents traitements antipuce et vermifuge.

Lui offrir une zone unique de couchage

Pour garantir une bonne hygiène comme la durabilité de votre literie de qualité, installez une couverture dédiée à votre animal sur le lit. Il pourra ainsi s’y lover confortablement sans toucher vos draps.

Aérer la chambre et laver votre linge de lit régulièrement

Votre drap-housse, comme le reste de la parure de lit, doit être lavé au minimum toutes les semaines. Il est également important de bien aérer la chambre chaque jour pour renouveler l’air intérieur.

Les enfants peuvent-ils dormir avec un animal ?

baby room

Pour les plus jeunes, pratiquer le cododo avec leur animal de compagnie peut avoir de multiples bienfaits. Intégré dans le rituel du coucher, il devient un point de repère rassurant. Attention tout de même à ne pas négliger leur sécurité.

Le chien ou le chat les rassure

Comme une peluche, l’animal agit positivement sur le sommeil de l’enfant. Il le rassure, l’apaise. Sa présence réconfortante peut même limiter le nombre de réveils nocturnes ou de cauchemars. Les plus jeunes comme les adolescents dorment mieux et se sentent plus reposés.

Une diminution des risques allergique

Réalisées sur des bébés, certaines études montrent une nette diminution des risques d’allergie chez les enfants ayant dormi à proximité d’un chat ou d’un chien. Ils sont également très peu à développer ensuite des soucis respiratoires comme de l’asthme à l’âge de 6 ans. Ce contact initial avec les allergènes d’origine animale leur est bénéfique.

Attention au risque de griffures

L’importance du sommeil de l’enfant comme sa sécurité doivent primer sur son envie de dormir avec son fidèle compagnon. Si l’animal est régulièrement agressif, mieux vaut l’éloigner du lit du petit. Il risquerait de le blesser par morsure ou griffure.

Dormir avec son animal de compagnie est le choix de chacun. Bénéfique pour les uns, il peut aider à mieux dormir, à profiter d’un sommeil réparateur. Pour les autres, ce cododo risque d’occasionner des troubles nocturnes. Il est alors judicieux de placer un panier pour le chien ou le chat à proximité du sommier.

 
Fermer