emoji -10% suppl. sur tout le site, même sur les promotions, avec le code BLACKFRIDAY
Comment durcir son matelas

Comment durcir son matelas ?


Pendant la nuit, les muscles comme les tissus se relâchent, votre corps récupère. Cela n'est possible qu'à la condition de bénéficier d'un bon soutien avec un parfait alignement de la colonne vertébrale. Ce maintien est assuré par la fermeté du matelas. Si ce dernier est trop mou, vous risquez de souffrir d'inconfort. Il vous faut alors songer à durcir le matelas. Pour vous y aider, lematelas.fr vous livre quelques conseils.

Mon matelas impacte-t-il mon sommeil ?

Sommeil profond

Vous passez près d'un tiers de votre vie à dormir dans votre lit. Ces moments de repos sont cruciaux pour votre santé. Ils permettent au corps de récupérer et à votre esprit de s'apaiser. Lorsque le confort de votre matelas n'est pas optimal, des douleurs peuvent apparaître au fil du temps, occasionnant parfois des troubles du sommeil. Vous risquez ensuite de souffrir de différents maux physiques (douleurs cervicales ou lombaires) mais aussi de problèmes de concentration, d'irritabilité.

Le choix de votre matelas influe donc directement sur votre confort mais également sur la qualité de votre sommeil. Une étude a, par exemple, démontré une réduction du stress chez les personnes dormant sur un matelas neuf. Grâce au soutien apporté par une literie de qualité, le sommeil est plus récupérateur. Le dormeur est confortablement installé, il profite d'une fermeté adaptée. Cela lui permet de réduire sa nervosité et de diminuer la fréquence de ses changements de position. Cette même étude démontre le lien direct entre le matelas et le sommeil. Les chercheurs ont ainsi observé une baisse de 50 % des micro-réveils chez les sujets équipés d'un matelas neuf.

Pour ajouter encore du confort à vos nuits, accompagnez votre literie d'accessoires confortables, adaptés à votre position de couchage :

Si vous dormez sur le dos ou sur le côté, l'oreiller ergonomique est parfaitement adapté.

Si vous aimez vous placer sur le ventre, préférez un oreiller en mousse classique.

Un matelas trop mou

Si votre matelas ne supporte pas le poids de votre corps, des douleurs peuvent apparaître au niveau de votre dos et/ou de vos articulations. Courbée, votre colonne souffre alors de l'effet "hamac". Elle est durablement impactée. Si vous souffriez déjà de douleurs dorsales, le choix d'un matelas trop mou risque donc d'aggraver vos maux.

Vous risquez par ailleurs de vous sentir limité en termes de mouvements. Enfoncé dans le matelas, vous êtes comme coincé, éprouvant des difficultés à bouger. Votre corps, loin de détendre ses muscles, les contraint ici à fonctionner intensément pour bouger. La qualité de votre sommeil s'en ressent, votre corps ne parvient pas à complètement récupérer.

Avec un matelas trop mou, la transpiration est généralement excessive. Vous avez plus chaud, il vous est difficile de réguler votre température corporelle. Vous risquez de souffrir d'un inconfort lié à une sensation "mouillée" au cours de votre sommeil, provoquant des réveils nocturnes réguliers. De plus, face à cette transpiration excessive tout comme au manque d'aération, votre matelas voit les bactéries proliférer, les odeurs désagréables s'installer.

Bon à savoir : optez pour un modèle adapté à votre morphologie pour préserver sa longévité. En optant pour un matelas trop mou, vous risquez de le voir se détériorer en quelques années à peine. Un modèle moelleux utilisé par une personne corpulente serait rapidement déformé par exemple.

Un matelas trop ferme

Il empêche votre corps d'être suffisamment enveloppé, comme, par exemple, au niveau des épaules et des hanches. Votre réveil peut s'accompagner de courbatures ou de douleurs localisées au niveau du bas du dos, entre les omoplates ou aux épaules.

Durant la nuit, les pressions exercées étant trop fortes, vous êtes contraint de changer de position très souvent. Vos muscles sont mis en action, limitant leur récupération, perturbant votre sommeil.

Pourquoi choisir un matelas adapté ?

Lit avec parure et oreillers

La fermeté de votre matelas doit être en adéquation avec votre poids et votre taille pour permettre à votre corps d'être parfaitement soutenu. Il récupère ainsi chaque nuit de la fatigue accumulée dans la journée.

Choisir son matelas en fonction de son poids pour un bon soutien

La fermeté du matelas se choisit en fonction de votre morphologie :

On conseille un matelas moelleux à une personne dont le poids est léger.

Un matelas mi-ferme convient à une personne dont la morphologie est dite normale, avec un poids relativement léger.

Un matelas ferme est plutôt recommandé pour les personnes à morphologie « standard ».

Un couchage très ferme est destiné aux personnes corpulentes.

En ne respectant pas ces recommandations, il est possible de souffrir d'inconfort au fil des nuits, pouvant même aller jusqu'à l'apparition de douleurs handicapantes au quotidien. Vos maux de dos peuvent s'intensifier, se diffuser au niveau des cervicales ou des lombaires. Des troubles de la respiration peuvent également être observés. Il s'agit le plus souvent d'apnées du sommeil ou de congestion du nez.

Vous devez donc tenir compte du poids de votre corps pour choisir votre literie :

Si vous souffrez de surpoids, il est important d'opter pour un matelas très ferme, capable de soutenir le poids de votre corps. On conseille également un modèle à ressorts ensachés ou un matelas naturel en latex. Tous deux offrent une excellente aération, permettant d'évacuer facilement la transpiration.

À l'inverse, pour une personne très légère, mieux vaut opter pour un matelas moelleux. Les matelas mousse à mémoire de forme sont ici recommandés, tout comme ceux faits de ressorts ou de latex. Ils permettent de soutenir efficacement le corps, tout en offrant un confort optimal

Le conseil de Marc, chef de secteur produit "matelas" : Votre taille est un critère essentiel pour choisir les dimensions de votre literie. Pour dormir confortablement, votre matelas doit vous dépasser de 20 cm en longueur.

La fermeté du matelas est cruciale pour les petits

Bébé dans son berceau

Le matelas est choisi ferme pour tous les enfants jusqu'à 6 ans, encore plus spécifiquement chez les bébés. Ces derniers sont capables de dormir plus de 15 heures chaque jour durant les premiers mois, passant énormément de temps au lit. Chez les plus jeunes, le corps en pleine croissance doit impérativement être soutenu, leur sécurité doit être parfaitement assurée. Un matelas trop mou pourrait engendrer des risques d'étouffement. Si l'enfant est trop enveloppé par la literie, il peut manquer d'air.

À l'approche de l'adolescence, le corps est plus solide, des libertés peuvent donc être prises en matière d'accueil. Pour autant, il est important de conserver une bonne fermeté en choisissant la literie avec soin. Nous vous conseillons d'opter pour un couchage adapté à sa morphologie, doté d'un sommier à lattes offrant une bonne ventilation du matelas. À cette période de la vie, la transpiration nocturne peut être importante. Votre adolescent appréciera également de profiter d'une tête de lit haute pour s'y appuyer confortablement.

Choisir un matelas adapté à un couple

Lorsque la corpulence des deux personnes d'un même couple n'est pas la même, le choix du matelas s'avère plus compliqué. Vous devrez ici jouer sur la fermeté tout en trouvant un compromis. Nous vous conseillons alors d'opter pour un matelas ferme ou mi-ferme selon le poids de chacun des dormeurs.

Afin d'offrir une indépendance de couchage à chacun, nous vous conseillons de sélectionner un matelas à ressorts ensachés. Grâce à ces éléments constituant le cœur du matelas, les mouvements de l'un ne sont pas ressentis par l'autre.

Comment savoir si son matelas est trop mou ?

La fermeté de votre matelas est sa capacité à résister aux pressions exercées par votre corps. Pour la mesurer, différents signes et tests peuvent vous aider.

Le test de la cuvette

Pas de doute, votre matelas est trop mou si vous sentez ou observez un espace entre le matelas et votre corps lorsque vous êtes allongé. Cela peut s'expliquer par un mauvais choix au moment de son achat ou par une déformation liée à l’usure. Pour faire le test, allongez-vous sur votre lit puis placez une main entre votre matelas et vos reins. Si un espace est présent, il vous faut songer à remplacer ou à raffermir votre matelas.

Le test du coude

Vous pouvez tester la fermeté de votre literie à l'aide de votre coude. Placez-vous sur le côté, allongé, le coude placé verticalement dans le matelas. Si ce dernier semble disparaître de plusieurs centimètres, le couchage est trop mou. Il doit simplement imprimer sa marque à sa surface, ne descendant pas beaucoup dans la literie.

Utiliser un surmatelas pour durcir le couchage

Surmatelas mousse à mémoire de forme

Si votre matelas est trop mou, il existe alors des solutions pour le raffermir et ainsi mieux dormir. Le surmatelas en est le parfait exemple. Il s'agit ici d'ajouter une couche supplémentaire pour obtenir un meilleur soutien. En optant pour un modèle ferme, de type surmatelas en latex ou en mousse à mémoire de forme à haute densité, vous ne perdez pas en confort, vous gagnez en fermeté. Il suffit de bien le choisir.

Bon à savoir : un matelas trop ancien doit être changé. En présence d'un matelas trop usé, aucun surmatelas ne pourra le durcir. Vous devrez le remplacer pour gagner en confort.

Le surmatelas moelleux est à bannir

Pour durcir votre couchage, il vous est impossible d'utiliser un surmatelas dit souple ou enveloppant. Le résultat serait au contraire de le rendre plus mou. Oubliez, par exemple, les modèles en duvet.

Le surmatelas en latex est recommandé

Bien plus efficaces, ces surmatelas maintiennent votre dos si leur fermeté est élevée. Ils vous permettent alors de bénéficier d'un excellent soutien, tout en vous offrant un moelleux de surface. Votre confort est optimal.

Le surmatelas en mousse à mémoire de forme est un excellent choix

Doté d'une mousse à haute densité, ce surmatelas permet de raffermir votre matelas. Il est également conçu pour réduire vos tensions musculaires en épousant les courbes de votre corps. On le conseille à toutes les personnes souffrant de maux de dos.

Le surmatelas durcit le couchage et permet de gagner en hygiène.

Placé entre votre corps et le matelas, il est directement au contact de l'humidité, protégeant ainsi le reste de votre literie. Il offre de nombreux avantages :

Il est conçu pour favoriser l'aération, permettant ainsi à votre couchage d'évacuer rapidement votre transpiration nocturne.

Il peut s'accompagner d'une protection supplémentaire par le biais de votre linge de lit. Pensez à ajouter un protège-matelas à sa surface et à une parure de lit. Certains modèles sont également déhoussables pour faciliter leur nettoyage. Le plus souvent, leur housse peut être lavée en machine.

Fin, le surmatelas peut facilement être sorti de la chambre pour être aéré. Vous pouvez par exemple le placer au soleil l'été. Il peut être régulièrement retourné.

En protégeant votre literie, il permet de prolonger la durée de vie de votre matelas.

Certains modèles sont traités contre les acariens. Ils sont conseillés aux personnes allergiques

Bon à savoir : la durée de vie d'un surmatelas. Comptez entre 3 et 5 ans de longévité pour votre surmatelas. Au-delà, il risque de perdre en densité et donc en fermeté.

Changer de sommier

Lit avec structure en palettes

Un changement de sommier, accompagné d'un cache-sommier, peut également être judicieux pour gagner en fermeté. Selon les modèles, le soutien ne sera pas le même. Un sommier à lattes rigides, comme un sommier tapissier peuvent permettre de durcir un couchage. Pour autant cela ne sera efficace qu'en présence d'un matelas neuf ou de qualité. Si le vôtre est trop ancien ou endommagé, vos efforts n'auront aucun effet. Seul le remplacement du matelas peut être envisagé.

Les trois points clés à retenir :

La qualité de votre matelas agit directement sur votre sommeil.

Pour le raffermir, la solution la plus simple est d'ajouter un surmatelas ferme.

Il vous est également possible de changer votre sommier pour un modèle plus adapté.

Un matelas trop mou, c’est le risque de voir vos nuits perturbées, de ressentir de l'inconfort au quotidien. Plusieurs méthodes existent pour raffermir votre couchage, comme l'ajout d'un surmatelas ou le changement de votre sommier. Rien ne remplacera cependant la fermeté d'un matelas en bon état, adapté à votre morphologie.

Fermer