emoji Êtes-vous prêt à mieux dormir ? Livraison gratuite sur TOUT le site
main sur matelas

Quel surmatelas choisir quand on a des problèmes de dos ?


90 % des Français interrogés par OpinionWay assurent souffrir de mal de dos. Parfois mal considérée, cette douleur chronique peut néanmoins avoir d’importantes répercussions sur la qualité du sommeil. Pour vous soulager, l’ajout d’un surmatelas est une solution efficace. Lematelas.fr vous explique pourquoi et comment bien choisir le vôtre.

Pourquoi choisir un surmatelas ?

Trop ferme ou trop moelleux pour vos besoins, pour votre morphologie, votre matelas peut accentuer votre mal de dos ou même en être à l’origine. Ajouter un surmatelas est alors une manière efficace de lutter contre cette douleur.

Un surmatelas, qu’est-ce que c’est ?

Placé au-dessus du matelas, le surmatelas est un accessoire de literie particulièrement utile. En ajoutant une épaisseur sur votre couchage, vous gagnez en confort tout en protégeant efficacement votre ensemble literie. Il en existe différentes sortes, classées selon le type d’accueil proposé, selon les matériaux utilisés pour constituer le garnissage :

En mousse à mémoire de forme, il est capable de s’adapter à votre morphologie. Sous l’effet de la chaleur de votre corps, ses fibres s’assouplissent, supprimant la totalité des points de pression de l’ensemble du squelette.

Lorsqu’il est garni de plumes de canard ou de duvet, le surmatelas est particulièrement enveloppant. Il permet également de gagner en confort pendant l’hiver, capable de conserver la chaleur de l’organisme.

Plus adapté à l’été, un modèle en bambou se caractérise par ses propriétés respirantes. Il est également apprécié pour son caractère hypoallergénique.

Un surmatelas en latex associe indépendance de couchage avec excellente circulation de l’air. Grâce à sa composition, il absorbe les mouvements de chaque dormeur afin de ne pas gêner le conjoint.

Les avantages d’un surmatelas

S’il permet de protéger le lit, le matelas, mais aussi le sommier, le véritable intérêt d’un surmatelas est d’améliorer votre confort de sommeil. Capable de modifier l’accueil de votre literie, il soulage les problèmes de dos, soutient parfaitement votre colonne vertébrale.

Quel type de surmatelas est adapté aux problèmes de dos ?

mal de dos

Souvent choisi trop ferme ou trop mou, le matelas peut avoir tendance à aggraver un mal de dos. Seul le recours à un surmatelas de qualité peut alors permettre de réduire les douleurs, de bien dormir. Pour le choisir, prenez le temps de vous intéresser à certains critères, aux différents types proposés, mais aussi à la localisation de vos maux. Situées dans le haut de la colonne vertébrale, au niveau des cervicales, ou plus bas au niveau des lombaires, vos douleurs ne sont pas prises en charge de la même manière par votre literie.

Un surmatelas ferme pour réduire les douleurs de position

Chacun de vos réveils s’accompagne d’une impression de cambrure en bas ou au milieu du dos ? Votre corps souffre sans doute d’une mauvaise position de sommeil liée à un matelas manquant de fermeté. Trop moelleux, ce dernier ne parvient pas à soutenir parfaitement votre colonne vertébrale, entraînant au fil du temps des maux de dos plus ou moins intenses. Nous vous conseillons d’opter pour un surmatelas ferme épousant la forme de votre corps. Vous éviterez ainsi de subir des points de pression trop importants, des douleurs localisées dans certaines zones du dos.

Un surmatelas en mousse à mémoire de forme pour limiter les douleurs dorsales basses

Lorsque la gêne se situe dans le bas du dos, on parle de douleurs sciatiques. Particulièrement douloureuses, elles peuvent devenir handicapantes au quotidien, bloquant parfois votre mobilité. Un surmatelas en mousse à mémoire de forme est ici particulièrement recommandé. Capable de s’assouplir au contact de la chaleur corporelle, il épouse la forme de la colonne vertébrale pour lui offrir un soutien optimal. Un modèle en duvet ou en latex est également tout indiqué. L’accueil de ces accessoires de literie y est optimal, les fibres sont ici capables de suivre les courbes du corps pour limiter tout risque de pression sur le squelette.

Un surmatelas plus souple pour faire diminuer les douleurs cervicales

Pour atténuer des douleurs situées au niveau du cou, il est primordial de changer d’oreiller. Ce dernier doit vous offrir un bon gonflant, être capable de combler l’écart entre votre nuque et votre matelas pour limiter les gênes au réveil. L’ajout d’un surmatelas peut cependant aider, à condition de le choisir assez souple.

Nos conseils pour un sommeil de qualité

femme qui dort

Le choix d’un bon matelas et d’un sommier de qualité est essentiel pour bien dormir, pour se reposer. D’autres astuces ou bonnes habitudes peuvent également vous aider à réduire vos douleurs, vos gênes, surtout lorsqu’elles sont liées au stress ou aggravées par la sédentarité. Avec de plus en plus de temps passé assis, devant un ordinateur, les douleurs peuvent s’intensifier.

Limiter les tensions du squelette avec quelques étirements

Nous vous conseillons de prendre régulièrement l’habitude de vous étirer en fin de journée, après plusieurs heures passées dans la même position :

Le yoga est idéal pour détendre vos muscles, vos articulations en fin de journée.

Prendre le temps de bien respirer aide également à éliminer d’éventuelles tensions. Vous pouvez pour cela fermer les yeux, puis inspirer et expirer profondément plusieurs fois.

La méditation est très efficace pour apaiser le corps comme l’esprit. Vous pouvez y parvenir seul ou aidé d’applications dédiées.

Le conseil de Romain, responsable du secteur «literie» chez lematelas.fr : Prenez le temps de sortir doucement de votre lit

"Beaucoup de dormeurs ont pris l’habitude de se lever brusquement lorsque le réveil sonne. Pour éviter de souffrir de maux de dos, il est au contraire conseillé de prendre le temps. En réalisant des mouvements lents, délicats, vous minimisez les risques de douleurs. C’est d’autant plus important si vous souffrez déjà de douleurs chroniques. Pensez également à garder le dos le plus droit possible."

Adopter une bonne position de sommeil

La nuit, votre corps a besoin de se reposer, de se détendre. Courbé, il peut avoir du mal à se relâcher, souffrant alors de gênes ou d’inconforts. Certaines positions sont inadaptées si vous avez des douleurs dorsales et/ou cervicales :

Dormir sur le ventre engendre un aplatissement de la colonne vertébrale, agit avec contraintes sur vos muscles comme sur vos articulations. Elle place également vos cervicales dans une extension ou une rotation pouvant ensuite entraîner des douleurs.

Sur le côté, il est important de ne pas vous recroqueviller. Dans le cas contraire, vous risquez d’aggraver vos élancements.

Vous endormir en position assise est également peu recommandé. Le corps a ici tendance à se tasser, favorisant l’apparition ou l’aggravation des maux de dos au niveau des lombaires ou des cervicales.

Préférez dormir sur le dos ou sur le côté, confortablement installé sur votre lit.

Ne pas négliger le choix du matelas

chambre

Comme le surmatelas ou le sommier, le matelas a son importance. Bien le choisir permet de limiter les tensions exercées pendant la nuit sur le dos, sur les cervicale :

Votre couchage doit être ni trop mou, ni trop dur. Choisissez sa fermeté selon votre morphologie.

Intéressez-vous également à la densité de votre matelas. Plus elle est importante, plus votre couchage sera durable, plus il offrira un bon maintien à votre colonne vertébrale.

Pensez enfin à choisir votre matelas selon vos habitudes de sommeil. Si vous bougez beaucoup pendant la nuit, il est utile d’opter pour un modèle avec une excellente indépendance de couchage. Vous éviterez ainsi de réveiller votre partenaire à de nombreuses reprises pendant son sommeil. C’est le cas des matelas à ressorts comme des modèles en mousse à mémoire de forme à haute résilience.

Opter pour un oreiller adapté

Une bonne nuit de sommeil s’accompagne d’un oreiller de qualité, choisi pour s’adapter parfaitement à votre position :

Si vous dormez sur le dos, sélectionnez un modèle fin pour ne pas trop cambrer vos cervicales.

Les dormeurs préférant se placer sur le côté doivent au contraire privilégier un oreiller plus épais. Ce dernier permet alors d’aligner convenablement la nuque avec le reste de la colonne vertébrale.

Avec une position sur le ventre, le mieux est encore de se passer de cet accessoire de literie.

Capable de répartir uniformément le poids du corps, le surmatelas limite la présence de points de pression sur la colonne vertébrale. En l’ajoutant à votre literie, il améliore votre confort, vous permettant enfin de passer des nuits sereines, de récupérer pleinement de votre fatigue de la journée.

 
 
Fermer