Les offres spéciales de l'Automne  jusqu'à -60% et  Livraison gratuite  sur tout le site

Comment bien dormir la veille d'un examen ?

Vous passez un examen bientôt ? Vos enfants passent le bac ou le brevet en ce moment même ? Voici quelques conseils pour bien dormir la veille d’un examen.

Comment éviter l’insomnie la veille d’un examen ?

A la veille d’un examen, la pression monte, le rythme cardiaque s’accélère mais le sommeil, lui, tarde à venir. Pour s’endormir, il n’existe pas de méthode miracle. Le meilleur moyen c’est de s’interroger sur sa propre expérience. C’est-à-dire, vers quelle heure ai-je tendance à m’assoupir ? Quelles activités m’aident à trouver le sommeil ?

Le mieux c’est de resté fidèle à ses habitudes et ne pas changer son rythme de sommeil. Se coucher à 20 heures alors que l’on est un « couche-tard » ne vous rendra pas plus en forme. Casser son rythme naturel et se désynchroniser en essayant de dormir beaucoup plus est contre-productif.

Néanmoins, voici quelques conseils pour faciliter l’entrée dans le sommeil :

Éviter les somnifères ou les anxiolytiques, surtout si vous n’en avez jamais pris ! Ils peuvent réserver des effets secondaires, selon les personnes, qui ne valent pas la peine d’être découvert le jour de l’examen.

Par ailleurs, les dolipranes ou l’aspirine assoupissent et apaisent. Ils peuvent être utilisés en compléments inoffensifs. En effet, le paracétamol fait baisser la température du corps. Or, moins l’on a chaud, mieux on dort. Ainsi, prendre une douche froide et aérer sa chambre reste une méthode simple et efficace.

Quelle alimentation ?

Les aliments gras peuvent être difficiles à digérer et perturbent le sommeil. Il est donc préférable de privilégier des produits sains et légers comme les légumes, le riz ou le poisson.

Le café, la cigarette et autres excitants sont aussi à éviter. Il ne faut pas pour autant se sevrer, cela produirait l’effet inverse.

Et le sport ?

S’oxygéner facilite l’entrée dans le sommeil. C’est pourquoi, les activités sportives en plein air sont recommandées. L’objectif n’étant pas de s’épuiser mais de se défouler. La pratique des sports exigeant, comme le tennis ou le squash n’est pas exclue mais il est préférable de s’y adonner le matin afin de laisser au corps le temps de se reposer. À partir de 20 heures les exercices de respiration tels que la sophrologie ou la méditation permettent d’évacuer le stress et de réduire les troubles du sommeil.

Autres conseils :

Une sieste d’une dizaine de minute après le déjeuner détend et n’influe pas sur le sommeil de nuit.

Préparer ses affaires (vêtements, sac, convocation, etc.) permet de s’enlever une tâche à accomplir le lendemain.

Éviter l’isolement, s’entourer de ses parents, voisins ou amis créé un climat apaisant et affectif autour de soi.

Arrêter de réviser au moins une heure avant d’aller dormir. Détendez-vous, lisez ou regardez un film.

Faites votre lit et changez vos draps pour plus de confort.

Dans tous les cas, le stress de l’examen empêchera l’étudiant de s’endormir devant sa copie.

Si, après ces quelques conseils, le sommeil tarde toujours à venir, pensez à changer de literie avec Lematelas.fr ! ;)

Remonter