emoji Êtes-vous prêt à mieux dormir ? Livraison gratuite sur TOUT le site
Comment aménager une chambre Montessori

Les 4 étapes pour aménager une chambre Montessori


La chambre est l'espace privilégié de votre enfant. S'y sentant en sécurité, il peut y faire ses premières découvertes, appréhender son environnement tout en éveillant sa curiosité. Il gagne alors en autonomie, prenant peu à peu confiance en lui. Pour aménager cet espace en favorisant le développement du petit, vous pouvez suivre les recommandations de la méthode Montessori. Lematelas.fr détaille, pour vous, les 4 grands principes d’agencement.

Qu'est-ce que l'approche Montessori ?

La méthode Montessori est une alternative au schéma d'éducation traditionnelle. Elle apparaît à la fin du 19e siècle, lorsque Maria Montessori, un médecin de l'époque, observe un meilleur développement des compétences des enfants évoluant dans un environnement adapté, pensé selon leurs besoins. Peu connue à l'époque, elle ne cesse depuis, de se démocratiser. Elle est aujourd'hui plébiscitée par de nombreux enseignants pour ses avantages :

Elle permet aux plus jeunes d'acquérir des compétences pratiques.

Elle favorise l'entraide, la collaboration.

Elle développe l'autonomie.

L'enfant apprend la notion de responsabilité.

Il gagne en confiance en lui.

Il développe son sens critique tout en apprenant à vivre en société.

Sa créativité est sans cesse stimulée.

L’approche Montessori facilite l’apprentissage et accélère l’éveil. Maria Montessori met au point des activités dans lesquelles le petit est pleinement actif. Il peut s’agir du tri des jouets par couleur, de la manipulation de bouteilles sensorielles (des billes y sont mélangées à de l'eau par exemple) ou encore de rangement d'objets par taille.

Le petit doit pouvoir aller à son rythme, s'appuyant sur ses forces pour dépasser ses faiblesses. Pour cela, il lui faut compter sur son environnement. Ce dernier doit être rassurant, pensé pour faciliter sa progression grâce au matériel présent mais aussi à travers l'aménagement de l'espace.

Les avantages d'une chambre Montessori

Chambre enfant avec tipi

Une chambre Montessori doit être pensée dans les moindres détails. Plusieurs activités ont lieu dans cette pièce. Si le sommeil est important, il ne doit pas prendre toute la place dans l'esprit de l'enfant. La chambre est un lieu de repos mais pas uniquement. Pour éviter que l’enfant associe directement la chambre et le coucher, différentes zones doivent être prévues dans la pièce. Elles sont idéalement au nombre de 4 : une pour le sommeil, une pour le change, une pour le jeu et une dernière pour le retour au calme, offrant ainsi de nombreux avantages !

Elle permet aux plus jeunes de gagner en autonomie.

Elle les rassure, leur offrant un sentiment de bien-être.

Elle favorise leur éveil, les aide à développer leur motricité.

En distinguant ces espaces, la chambre n'est pas uniquement synonyme de séparation avec les parents.

Créez une aire de sommeil

Chambre enfant avec lit au sol

La première zone d'une chambre Montessori est l'espace sommeil. On y trouve naturellement des éléments adaptés à son âge mais aussi à ses capacités, pour favoriser son autonomie.

Le lit au sol rend l'enfant autonome

En optant pour ce type de couchage, l’enfant sera capable de se lever ou de se coucher seul. Vous lui permettez d'évoluer avec plus d’autonomie. Il maîtrise ainsi son rythme de sommeil, pouvant s'allonger lorsque la fatigue se fait sentir. Ce type de lit enfant est également plus sécurisant pour les parents. Si la chute est possible, elle sera sans gravité. Vous pouvez ajouter un matelas au sol devant le couchage pour renforcer la sécurité.

La chambre Montessori facilite le coucher

Beaucoup de parents pensent qu'un lit au sol peut encourager l'enfant à se relever une fois coucher. En observant votre petit, l'accompagnant dans l'espace sommeil au moindre signe de fatigue, vous gagnez au contraire en efficacité. Cela permet de créer une routine. Il réclame sa peluche, se frotte les yeux ou s'allonge sur son lit ? Ces signaux indiquent qu’il est temps de commencer le rituel du coucher. En adoptant toujours les mêmes gestes, l'enfant se sent rassuré. Il s'apaise, plongeant doucement dans le sommeil. Pensez également à lui offrir une jolie parure de lit. Cela sera le moyen de l'encourager à se coucher.

Le conseil de Louise, maman et chef de produit "chambre enfant" chez lematelas.fr : l'espace sommeil doit rester épuré. Pour éviter de stimuler l'enfant au moment de s'endormir, assurez-vous de limiter la présence de jouets dans son champ de vision, une fois couché. La présence d'objets peut créer une sentiment de stress. La chambre Montessori est toujours épurée.

La chambre doit être sécurisée

Pour suivre les conseils de l'approche Montessori, la chambre doit être un lieu sécurisé. C'est d'autant plus important avec l'installation d'un lit au sol. Seul dans la pièce, bébé a toute la liberté de se déplacer seul, de se relever en votre absence. Chaque détail doit être choisi avec soin :

Les prises doivent être protégées.

Les objets lourds ou dangereux doivent être situés en hauteur ou fixés aux murs.

Les éléments coupants ne doivent pas se trouver dans la pièce

Les meubles enfant ne doivent pas présenter de danger. Vous pouvez par exemple en protéger les angles avec des caches dédiés. Votre petit ne risque pas de se blesser en se cognant.

Une table de chevet doit être installée à proximité du lit pour accueillir ses petites affaires. Un verre d'eau, une veilleuse ou quelques doudous rassurants.

Pensez à l'espace de change

Accessoires bébé

Après la zone du sommeil, vient l'aménagement de l'espace change. Il se partage lui-même en deux parties : le coin du change et celui du rangement des vêtements.

La zone de change

Cet espace de la chambre Montessori doit être pensé avec soin car il n'est pas toujours synonyme de plaisir pour le bébé. Il est donc important de créer une ambiance cocooning et rassurante. Pour y parvenir, vous pouvez installer les éléments suivants, en les accompagnant de mots apaisants ou de chansons douces :

Si vous le changez sur la commode enfant, placez-le dans un couffin confortable. Maintenu, il se sent en sécurité.

Vous pouvez placer un miroir derrière sa tête pour lui permettre de s'observer. Il pourra ainsi analyser ses propres mouvements.

Le mobile est ici à sa place. Au-dessus du lit, il perturbe le sommeil du nourrisson. À proximité de la zone de change, il devient le parfait stimulus pour rendre le moment du change plus agréable. Il doit néanmoins être suffisamment haut pour ne pas être arraché.

Pensez à ajouter des rangements enfants. Boîtes, paniers et casiers sont ici les bienvenus pour ranger le matériel de soin. Vous pouvez également opter pour une commode ou un meuble de change équipés de tiroirs. Ils sont parfaits pour conserver une chambre ordonnée tout en permettant de gagner en praticité.

Le rangement des vêtements

À proximité de la table à langer, installez une armoire enfant pour ranger les bodys et autres grenouillères durant les premiers mois de nouveau-né. À partir de 18 mois, l’enfant peut commencer à choisir ses vêtements seul. Vous pourrez alors aménager l’espace de rangement pour favoriser son autonomie.

Pour s’adapter aux besoins de l’enfant :

Mettez-vous à la place de l'enfant, placez la barre de penderie assez bas pour qu’il puisse y avoir accès.

Procédez de même pour les étagères.

Il est préférable de laisser l'armoire ou le dressing ouvert. Cela l'encourage à se servir.

Pensez à sécuriser les tiroirs avec des systèmes anti-pince doigts.

Limitez le nombre de vêtements à sa disposition. Laissez-lui le choix entre 2 ou 3 modèles seulement. Rangez le reste sur les rayonnages les plus hauts. Vous pourrez ainsi organiser une rotation selon vos envies et les saisons.

Aménagez un coin lecture

Fille en train de lire

Pour favoriser le bon épanouissement du petit, selon l'approche Montessori, optez pour une chambre désencombrée. En imposant moins de stimuli visuels à l'enfant, son stress est réduit. Chaque chose doit pouvoir trouver sa place. Les jouets dans des boîtes ou casiers de rangement, les vêtements dans une armoire, etc. Après avoir choisi une chambre complète, dotée de tout le mobilier nécessaire pour tout ranger, n'oubliez pas de créer une troisième zone : celle du coin lecture, aussi appelé espace de calme.

L'idée est ici de permettre au bébé de se concentrer, tout en profitant d'un espace rassurant. Il pourra s'y réfugier pour mieux gérer ses émotions, pour se recentrer ou simplement pour s'occuper avec une activité calme. Certains meubles doivent impérativement s'y trouver :

Le fauteuil : il va permettre aux parents de s'y installer pour bercer le nourrisson. Il devient ensuite un symbole d'apaisement, propice au repos ou à la lecture. L'enfant peut venir s'y blottir lorsqu'il en ressent le besoin.

La bibliothèque : l’enfant pourra saisir ses livres préférés.

Le bureau enfant, accompagné de sa chaise. En grandissant, il utilisera ce mobilier pour dessiner ou travailler.

Concevez un endroit dédié au mouvement

Jouets pour enfant

La dernière zone est l’espace dédié au jeu. On parle alors de nid dans la méthode Montessori. Dans un espace sécurisé, bébé peut évoluer pas à pas et gagner en confiance à travers ses premières expériences. On évoque cette approche par le nom de méthode Nido (« nid » en italien).

Maria Montessori voyait cet espace comme un cocon. Cette zone concerne les petits, entre 3 et 18 mois. L'environnement doit être pensé pour accompagner l'éveil. On place sur le sol différents éléments dédiés au développement de la motricité et de l'autonomie :

Un tapis,

Un miroir,

Des étagères.

Le tapis

Il s'agit d'un élément clé dans une chambre Montessori. Ses rôles sont multiples :

Il délimite l'aire d'activité dédiée au jeu. L'enfant s'y installe et ne s'éparpille pas. Il va gagner en concentration.

Il offre une zone douillette, confortable. Pour permettre le jeu, ne le choisissez pas trop mou. Le petit doit pouvoir s'y déplacer, y empiler des objets, profitant d'une grande stabilité. Il convient donc de trouver un modèle à la fois dur et confortable. Ceux d'une épaisseur de 3 à 5 cm sont en général les plus adaptés.

Il est conseillé de le choisir uni. Cela évite de perturber le nouveau-né lors de ses moments de jeu.

N'hésitez pas à accompagner le tapis de coussins aux textures variées. Cela lui permettra de découvrir différentes matières lors de ses premières semaines de vie.

Pensez enfin à l'accompagner d'une arche d'éveil. Les objets suspendus attirent les bébés, dès les premiers mois, leur permettant de travailler leur motricité libre.

Le miroir

Installez un miroir dans l'aire de jeu de la chambre Montessori. Il permet au nourrisson, dès les premiers mois, de faire connaissance avec son reflet. Il prend peu à peu conscience de son propre corps.

Mettez-vous à la place de l'enfant, pour bien placer cet élément. Il est important de positionner le miroir horizontalement, à sa hauteur et à proximité du tapis. Il s'utilise ensuite en format vertical lorsque la marche devient son principal moyen de déplacement. Pour éviter tout danger, fixez-le solidement au mur.

Les étagères

Un meuble de rangement ou quelques étagères assurent le rôle de présentation des activités. Vous devez donc y placer les différents jeux ou jouets dont vous disposez. L'enfant vient s'y servir puis s'installe ensuite sur son tapis pour s'amuser.

Pensez simplement à organiser une rotation. La quantité d'activités doit être limitée afin de garder l'effet de surprise au quotidien. En plus de créer un attrait pour la nouveauté, cette technique permet de conserver une chambre ordonnée et épurée. L'enfant profite pleinement de son jeu, sa concentration est maximale.

Il convient aussi d'adapter les jeux en fonction de son âge, de ses préférences. Conservez le reste de ses affaires dans des paniers, des boîtes ou des casiers situés en hauteur, hors de sa portée. Oubliez l'idée du coffre à jouets, le petit ne doit pas être tenté de s'interrompre en y piochant un nouvel objet.

La chambre Montessori est faite d'espaces distincts : 4 aires d'activités cohabitent dans la pièce pour répondre aux besoins de l'enfant. L'une est dédiée au sommeil, la seconde au change, la troisième au jeu puis la dernière au retour au calme. Pour autant, un grand principe ne doit jamais être oublié : la décoration doit rester épurée afin de ne pas perturber le petit.

Fermer