emoji Codes promos | Anniversaire : -15% suppl. dès 800€ (ANNIV15) ou -10% suppl. dès 250€ (ANNIV10)
banniere beau lit

Quand changer de matelas ?

La qualité de votre matelas a une incidence directe sur votre sommeil. Lorsqu’il est en parfait état, adapté à votre morphologie, votre couchage soutient votre corps, aligne votre colonne vertébrale. Vos nuits sont sereines, votre repos est complet. Si vous souffrez d’inconfort, si vos réveils nocturnes sont fréquents, peut-être est-ce dû à un matelas trop ancien ou abîmé. Son remplacement est alors à envisager rapidement. Pour vous aider à faire le point sur l’état de votre literie, et à bien la choisir, lematelas.fr vous livre quelques conseils.

Comment savoir si votre matelas est usé ?

Depuis l’achat de votre matelas, il y a quelques années, vous profitiez d’un confort optimal nuit après nuit. Depuis quelques mois ou quelques semaines, quelques gênes sont apparues, impactant directement la qualité de votre sommeil. Ces dernières peuvent être liées à une perte de fermeté de votre literie. Voici quelques signes à surveiller de près.

Vos réveils s’accompagnent de quelques douleurs

Une bonne literie est adaptée à votre morphologie. Capable de soutenir le poids de votre corps, d’aligner votre colonne vertébrale, elle ne lui occasionne aucun point de pression et donc aucune douleur. Si vos réveils s’accompagnent de gênes ou d’inconforts, sa dégradation est sans doute en cause. Lorsqu’un matelas perd en fermeté, il peut s’accompagner de quelques signes physiques chez le dormeur :

Chaque matin, au réveil, vous ressentez des courbatures ou des douleurs au niveau du dos, des cervicales ou des reins lorsque vous vous levez.

Le soir, au coucher, il vous est difficile de trouver une position confortable.

Durant la nuit, vos réveils sont fréquents. Ils s’accompagnent ensuite de difficultés pour vous rendormir.

Vous souffrez d’allergies ou de problèmes respiratoires dès le coucher, puis jusqu’au matin. Trop ancien, votre matelas ne parvient plus à évacuer l’humidité liée à la transpiration. Il offre donc des conditions favorables au développement de bactéries, à la prolifération d’acariens. C’est également le cas si vous autorisez vos animaux de compagnie à dormir sur le lit, ou à proximité.

Votre literie à ressorts est de plus en plus bruyante

Les matelas à ressorts ensachés, comme leur nom l’indique, sont constitués d’un cœur fait de petits ressorts indépendants. Lorsque leur durabilité est altérée, il n’est pas rare d’entendre un grincement fort, inhabituel. Il apparaît au moment de vous coucher ou lorsque vous changez de position durant la nuit. Sachez tout de même qu’il est normal, pour un matelas à ressorts, d’émettre un léger bruissement au quotidien. Il faut vous en inquiéter si le bruit devient particulièrement marqué au fil du temps.

Le conseil de Romain, responsable du secteur literie chez lematelas.fr : les grincements peuvent également venir de votre sommier

"En pareil cas, votre matelas n’est pas toujours en cause. Ce bruit peut aussi être lié à un sommier mal fixé ou mal vissé au niveau des pieds ou des lattes. Prenez le temps de le tester avant de changer l’ensemble de votre literie."

La surface de votre matelas n’est pas homogène

matelas dans un cadre de lit

En observant votre lit, vous remarquez quelques irrégularités de forme au niveau de votre matelas. Il s’agit généralement d’une altération de ses fibres ou de sa structure. Au fil du temps, après de nombreuses nuits passées à son contact, le couchage s’affaisse au niveau des zones les plus sollicitées. Il ne parvient plus à bien soutenir votre corps. C’est particulièrement le cas pour un matelas en mousse.

Trop sollicitées, les mousses constituant la literie s’abîment, se creusent. Il est alors temps d’opter pour un nouveau matelas. Dans le cas contraire, vous risquez de subir des inconforts quotidiens. Cette perte de fermeté s’accompagne, en effet, de sensations désagréables, comme celle de ressentir le contact des lattes ou des ressorts du sommier. Si votre literie est tachée, elle peut également montrer des signes de fragilité. Pensez d’ailleurs à observer les deux faces pour vous assurer du bon état général de votre couchage.

Les différentes zones de votre matelas n’offrent pas le même maintien

Un autre signe capable de vous alerter sur la perte de qualité de votre literie est la différence de soutien entre le centre du matelas et celle située sous vos pieds. S’il n’est pas équivalent, votre matelas a sans nul doute perdu de sa capacité de maintien. Il est alors nécessaire de le remplacer.

Un effet cuvette peut également être observé à certains endroits. C’est particulièrement le cas au niveau de son centre. Cet affaissement est signe d’un tassement des fibres ou des mousses de votre literie. Ce changement de densité peut ensuite avoir des conséquences sur votre confort, sur la qualité de votre sommeil ou sur l’apparition de douleurs dorsales. La literie doit, là encore, être remplacée.

Bon à savoir : un matelas en mousse à mémoire de forme doit reprendre sa forme

Si vous avez un doute sur l’état de votre matelas en mousse à mémoire de forme, faites le test de la main. Appuyez-la à sa surface à différents endroits. Le matelas doit ensuite rapidement retrouver sa forme initiale, faisant disparaître l’empreinte de votre main. Si ce n’est pas le cas, il doit être changé.

Vous ne bénéficiez plus d’une bonne indépendance de couchage

Conçus pour absorber les mouvements de chaque dormeur, les matelas de qualité offrent une bonne indépendance de couchage. Quand l’un des partenaires bouge, la literie reste en place, n’occasionnant aucune gêne au second. Au bout de quelques années, lorsque le matelas perd en qualité, cette indépendance de couchage peut être altérée.

Votre matelas a plus de 10 ans

Une literie est initialement conçue pour accompagner vos nuits pendant une dizaine d’années. Passé 8 à 10 ans d’utilisation, il est assez logique de la voir perdre en fermeté. Pour autant, des différences de longévité existent selon les cas :

La qualité du matelas impacte directement sa durabilité. Les modèles haut de gamme, dotés de fibres résistantes dépassent souvent les 10 ans de durée de vie. Les modèles basiques ne vont généralement pas au-delà des 5 ans.

La morphologie des dormeurs est également un critère important en la matière. Les personnes en surpoids usent plus rapidement leur couchage.

L’entretien de la literie est essentiel. Si votre matelas est doté de deux faces, il est primordial de le retourner régulièrement. Dans le cas contraire, vous accélérez son vieillissement.

Pourquoi faut-il changer de matelas ?

matelas usé

De la qualité de votre literie dépend celle de votre sommeil. Le choix du matelas a donc son importance pour garantir votre confort, pour vous permettre de rester en bonne forme au quotidien. Après 8 ou 10 ans d’utilisation, un matelas perd généralement en maintien, en fermeté. Il doit souvent être remplacé. Si vous ne procédez pas à son changement, vous risquez de subir de nombreux inconforts.

Des douleurs dorsales chroniques apparaissent

D’abord limités au moment du réveil, les maux de dos peuvent rapidement s’installer durablement dans le temps, vous créant un inconfort quotidien. Ces douleurs s’accompagnent parfois de troubles du sommeil. Avec un bon matelas, votre corps se détend, vos muscles se relâchent. Lorsque ses fibres ne vous apportent pas un soutien suffisant, votre endormissement est plus difficile, les réveils nocturnes sont nombreux. Si vous êtes dans ce cas, nous vous conseillons de remplacer votre ancienne literie par un matelas en latex ou par un matelas mémoire de forme, plébiscités pour leur soutien optimal, pour leur accueil enveloppant. Capables de s’ajuster aux formes de votre corps, ils alignent parfaitement votre colonne vertébrale, soulagent les points de pression. Les douleurs disparaissent ensuite peu à peu.

Vous souffrez régulièrement d’allergie

Le corps transpire durant la nuit, libérant de l’humidité. Placé à son contact, le matelas capte cette eau pour ensuite l’évacuer via ses fibres. Au fil du temps, l’aération de la literie peut devenir plus difficile. Avec des fibres altérées, une structure moins homogène ou un garnissage souillé, les conditions sont propices à la prolifération d’allergènes. Le risque est alors de souffrir d’allergies ou de problèmes respiratoires chroniques. La seule solution est de changer de matelas.

Votre morphologie est différente

Votre poids peut fluctuer au cours de votre vie. Lorsque vous prenez ou perdez du poids, votre matelas n’est plus toujours en adéquation avec vos besoins. S’il n’est pas remplacé au profit d’un modèle adapté, il peut ensuite s’user prématurément :

Une personne de faible corpulence privilégie un matelas souple ;

Une personne de corpulence normale opte plutôt pour un matelas ferme;

Une personne de forte corpulence choisit au contraire un matelas très ferme.

Votre sommier est en mauvais état

Assurant la stabilité de votre matelas, le sommier en assure la longévité. Si ce dernier est abîmé, il risque de déséquilibrer l’ensemble du couchage, de lui faire perdre en fermeté. Il est donc recommandé de remplacer l’ensemble de literie en même temps.

Que faire d’un vieux matelas ?

couple avec matelas

Devenu inutile ou présentant des signes d’usure, votre matelas s’apprête à être remplacé par un modèle neuf. Pour vous en débarrasser, différentes solutions s’offrent à vous.

Déposez votre ancien matelas au recyclage

Différents points de collecte sont accessibles sur tout le territoire français. Ils se chargent de récupérer les matelas usagés pour leur offrir une seconde vie. Certains industriels peuvent ensuite les transformer pour créer de nouveaux objets. S’il est vraiment trop abîmé, il est pris en charge par les équipes de recyclage.

Des associations comme Emmaüs sont également intéressées par les anciennes literies. Elles se chargent de les recycler en réutilisant chaque élément pour des usages différents. Les garnissages peuvent devenir des isolants, les toiles se transformer en housses, etc.

Proposez à des particuliers de le récupérer

Si votre matelas ne vous convient plus ou fait double emploi, il peut être offert à des particuliers. C’est particulièrement le cas des literies pour enfant, relativement peu utilisées et donc en bon état. Il doit néanmoins être propre, peu abîmé.

Offrez votre ancien matelas à une association

De nombreuses structures venant en aide aux animaux sont continuellement en recherche d’anciens matelas ou de linge de lit. Au lieu de jeter les vôtres, il vous est possible de les leur offrir. Il vous suffit de contacter les associations de votre région pour leur proposer.

Après 8 à 10 ans d’utilisation, votre matelas perd sans doute en qualité. Moins ferme, son confort est amoindri, pouvant vous occasionner des gênes au fil du temps. Il est alors temps de remplacer l’ensemble de votre literie pour continuer à profiter de nuits sereines.

Fermer