emoji Êtes-vous prêt à mieux dormir ? Livraison gratuite sur TOUT le site
Femme qui dort dans son lit

Comment augmenter le sommeil profond ?


Nous ne sommes pas tous égaux en matière de sommeil. Cinq heures suffisent à certains quand il en faut au moins sept pour d’autres. Si ces durées diffèrent selon les individus, elles doivent néanmoins s’accompagner d’une bonne hygiène de vie. Bien dormir est primordial pour rester en bonne santé. Lematelas.fr vous aide à faire le point sur votre routine de sommeil.

Les étapes du sommeil


La nuit, votre corps plonge dans un cycle de sommeil complexe. Ce dernier se compose de plusieurs phases :

    L’endormissement, d’une durée de 5 minutes en moyenne, permet au corps de se déconnecter de l’activité cérébrale.

    Le sommeil lent léger prend ensuite le relais pendant 50 minutes environ. Cette phase est considérée comme une sauvegarde des données cérébrales. Toutes les informations de la journée sont triées.

    Lors du sommeil lent profond, d’une durée moyenne de 30 minutes, le corps se refroidit. Il se décontracte, permettant de reposer les muscles, les os. Le cerveau est également mis au repos, tout comme le cœur dont l’activité ralentit.

    Vient ensuite le sommeil paradoxal connu pour sa capacité à nous faire rêver.

Le sommeil profond et son importance


Jeune homme se reposant

Le sommeil profond est la phase cruciale de votre nuit. À ce moment précis :

Le corps élimine les déchets métaboliques;

La récupération physique et mentale est favorisée;

La mémoire est stimulée;

Les défenses immunitaires sont renforcées;

Le système nerveux se régénère;

Les humeurs se régulent.

Lorsque les nuits sont discontinues, il peut être difficile d’atteindre cette phase de sommeil. La fatigue est alors autant physique que mentale. Les conséquences sur votre santé peuvent être nombreuses :

Vous ressentez une grande fatigue;

Vous pouvez être irritable;

Vous manquez de concentration;

Vous augmentez les risques de diabète, de problèmes cardio-vasculaires, etc.

Écouter son corps


Pour mieux dormir, soyez à l’écoute de votre corps. Il vous envoie des signaux à ne pas négliger.

Vos paupières vous semblent lourdes ? Vous bâillez ? Votre phase d’endormissement est sur le point de débuter. Le moment est venu de vous coucher. Vous n’êtes pas fatigué ? Ne vous installez pas tout de suite dans votre lit. À force de patienter, vous pourriez vous énerver. Il vous sera ensuite plus difficile de vous endormir.

Vous avez 15 minutes pour vous coucher : lorsque votre corps vous alerte de l’arrivée imminente de la phase d’endormissement, vous avez 15 minutes pour vous coucher. Passé ce délai, il vous faudra patienter à nouveau 90 minutes pour atteindre un nouveau cycle.

Adopter une bonne hygiène de vie


Réveil masque de sommeil

Grâce à de bonnes habitudes, vous pouvez favoriser un sommeil récupérateur.

Se coucher à une heure régulière

Il est important d’écouter son corps pour repérer l’arrivée de l’endormissement. Il l’est tout autant d’adopter une routine. Plus vous vous coucherez à heures fixes, plus votre sommeil sera profond.

S’éloigner des écrans

La lumière bleue émise par les écrans brouille les capteurs sensoriels de votre horloge biologique. L’hormone du sommeil voit sa production se ralentir, retardant votre entrée en récupération. Mieux vaut donc s’en éloigner durant les heures précédant le coucher.

Faire du sport

Se dépenser dans la journée fatigue le corps. Le soir venu, l’endormissement est rapide, plongeant plus facilement l’organisme dans un sommeil profond.

Manger sainement

Manger trop riche ou consommer de l’alcool agit sur la qualité de votre récupération. Votre sommeil profond est alors perturbé.

Il est conseillé de dîner léger, mais aussi d’éviter le café ou le tabac. Ces deux substances placent votre organisme en constante vigilance. Impossible pour lui d’entrer en phase d’endormissement ou de récupération.

Les sodas et mets trop gras ou trop sucrés sont les ennemis d’une nuit sereine. Mieux vaut les remplacer par des aliments riches en fibres ou des sucres lents : fruits, légumes et autres aliments faciles à digérer.

Se créer une routine de sommeil

Pour assurer la qualité de vos nuits, misez sur une routine de sommeil

Stoppez votre consommation de café aux alentours de 17 heures;

Commencez votre soirée par un repas léger en évitant l’alcool et le tabac;

Éloignez-vous des écrans 1 à 2 heures avant de rejoindre votre lit;

Privilégiez plutôt une activité calme comme la lecture;

Couchez-vous à heures fixes.

Rendre sa chambre propice au sommeil


Femme en train de dormir sur le dos

Une literie de qualité est indispensable pour bien dormir. Vous devez vous sentir confortablement installé pour vous détendre et entamer votre nuit. Vous devez choisir les éléments de votre chambre avec soin :

Le matelas doit correspondre à votre morphologie, mais aussi à vos habitudes de sommeil (votre position par exemple). Accompagnez-le également d’un sommier adapté.

La parure de lit, le drap-housse et la housse de couette ont leur importance. Le contact avec votre peau doit être agréable.

Une décoration de chambre apaisante favorise le sommeil. Évitez notamment les couleurs vives, plus excitantes que les teintes froides comme le gris ou le bleu. Pensez à ranger votre coin nuit. Vous éliminerez ainsi les stimuli visuels, retardant votre endormissement.

Ne négligez pas le choix de votre oreiller. Il doit soutenir votre nuque de manière confortable.

Le conseil de Clément, chef produit Literie chez Lematelas.fr : adapter la température de la chambre au sommeil. Pour bien dormir, pensez à limiter la température de votre chambre à 18 ou 19 °C. Il est également fondamental de l’aérer au minimum 15 minutes par jour.

L’importance du sommeil sur la santé n’est plus à prouver. Durant la nuit, le corps comme le cerveau récupèrent de la fatigue de la journée. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une bonne hygiène de vie et de mettre en place une routine avant d’aller se coucher.

Fermer