Comment les navigateurs dorment-ils pendant de longues traversées en mer ?

Le skipper Kito de Pavant qui a fait la Route du Rhum en Novembre 2014 a été suivi par le docteur De La Giclais (médecin du sommeil à l’Hôtel-Dieu à Paris).

Le navigateur a été appareillé pendant quatre jours, des électrodes destinées à analyser l’activité électrique de son cerveau ont été placées sur sa tête. Les mesures ont continué à être prises lors de son retour à terre pour voir s’il manquait de sommeil.

Le docteur De La Giclais a choisi d’insister sur la notion de sommeil polyphasique. Le marin a dormi demi-cycle par demi-cycle, pendant six périodes de 20 à 40 minutes.

Résultat  de l’étude :

Il manquait de sommeil paradoxal, ce sommeil est le plus réparateur, il nous permet d’être équilibré sur un plan psychologique et d’être intellectuellement performant.

Les médecins ont établi un parallèle avec le travail de nuit :

Les médecins ont cherché à aider les salariés pour qu’ils réussissent à mieux gérer leur sommeil. Cela concerne 5 millions de personnes en France, soit un travailleur sur cinq.

D’après les études, ils doivent s’appuyer sur un sommeil polyphasique, articulé autour de plusieurs périodes en 24 heures. Il faut qu’ils choisissent les périodes où le sommeil est le plus profond. S’il est bien organisé, le sommeil polyphasique est rentable.

Voici un exemple de rythme de sommeil que l’on peut suivre, il se décompose autour de 3 périodes : en début de matinée, en début d’après-midi et en début de soirée. On peut considérer qu’une heure de sommeil polyphasique correspond à deux ou trois heures d’une nuit de sommeil. Tout simplement parce qu’il s’agit d’un sommeil profond. Ainsi, plusieurs cycles de sommeil d’un total de cinq heures correspondent à une nuit.

Et pour se sentir reposé, vous pouvez renouveler votre literie ! Venez profiter des offres de fin d’année sur lematelas.fr !

Remonter